Articles

Lettre d'opinion sur les récents propos du maire Jean Tremblay

Au nom de la foi?

Nous sommes un groupe de catholiques du Diocèse de Chicoutimi. Nous nous sentons interpellés par certains propos du maire de Saguenay, M. Jean Tremblay. Entre autres, invité à témoigner de sa foi chrétienne lors d’une conférence prononcée à Valleyfield, le magistrat a vigoureusement qualifié les athées et les journalistes de « gens qui ne savent rien », de « cruches ». Nous tenons à réagir puisque M. Tremblay associe clairement une telle attitude à sa foi au Christ et à la force de l’Esprit Saint qui l’éclaire.

Il ne nous appartient pas d’être juges de la foi de nos sœurs et de nos frères et nous ne pouvons douter de la sincérité de la foi de M. Tremblay. Nous souhaitons cependant proposer un regard différent sur les attitudes évangéliques et l’approche contemporaine du catholicisme envers l’autre, le différent de soi, que celui-ci soit d’une autre croyance ou tout simplement incroyant. Nous ne nous reconnaissons pas dans la posture de M. Tremblay, car pour nous la foi chrétienne commande des attitudes d’ouverture à l’autre et de respect mutuel.

En effet, l’Évangile dont nous nous réclamons comme communauté de croyants, l’Évangile que la théologie cherche à mettre en relation avec l’homme et la femme d’aujourd’hui dans leur quête de sens, de justice et de liberté, en ce monde où s’incarne la foi chrétienne, cet Évangile rejette catégoriquement le mépris de l’autre. Les évangiles regorgent d’exemples où Jésus de Nazareth dénonce le sentiment de supériorité des autorités, des pharisiens et de toute personne adoptant une attitude de mépris à l’égard d’un autre humain. Constamment, Jésus élève celui ou celle qui est rabaissée.

Le texte des Béatitudes (Matthieu 5, 1-12) nous rappelle que nous partageons tous la même dignité humaine, que les artisans de paix, les cœurs purs, les assoiffés de justice ne se réduisent pas au nombre des croyants au Dieu de Jésus-Christ. De même, la parabole du Jugement dernier (Matthieu 25) nous redit, comme à toute personne, que c’est sur notre attitude et notre comportement face à l’autre, « au plus petit d’entre les siens » que nous serons jugés.

Depuis le Concile Vatican II (1962-1965), le positionnement de l’Église catholique face au monde n’en est plus un de supériorité et de condescendance mais bien de dialogue et de réciprocité. L’Église reconnaît que Dieu y est aussi à l’œuvre et qu’elle n’a pas l’exclusivité de sa Parole vivante, tout comme elle défend la liberté religieuse. Joseph Moingt, théologien jésuite, affirme : « L’Évangile n’est pas moralisateur; il nous dit : "L’autre est ton frère!" Il me dit aussi que celui qui ne pratique pas ma religion, le juif ou l’agnostique, le musulman ou le bouddhiste, est mon frère. Il y a là quelque chose d’universel que l’on doit reconnaître en chacun. Jésus nous a appris que Dieu est Père de tous les hommes. Tous! »

La Pentecôte, célébrée récemment, rappelle que l’Esprit Saint est donné aux communautés. La tradition chrétienne, en effet, a toujours misé sur le discernement, sur la nécessaire réflexion avec d’autres pour saisir comment l’Esprit continue d’éclairer les hommes et les femmes de ce temps. « L’Esprit souffle où il veut » (cf. Jean 3,8), Il n’est pas réservé à une élite bien-pensante. Dans sa récente exhortation La joie de l’Évangile, le pape François déclare: « Si vraiment nous croyons en la libre et généreuse action de l’Esprit, nous pouvons apprendre tant de choses les uns des autres! »(no 246) Encore faut-il consentir à nous mettre à son écoute et à celle des autres!

12 juin 2014 – Anne-Marie Chapleau, Andrée Larouche, Denis Côté, professeurs de théologie; Patrice Imbeau, Jocelyne Simard, Suzanne Dionne, Jocelyn Girard, agents de pastorale

Des gens d’horizons divers ont appuyé formellement cette prise de parole :

Valérie Aubut
Colette Beauchemin, agente de pastorale
Christian Bélanger
Julie Bertrand, agente de pastorale
Danielle Bolduc, agente de pastorale
Marcel Bolduc, diacre
Pierre Boudreault, ptre
Daniel Carpentier
Shirley Claveau
Raynald Côté, diacre
Michel Desbiens, ptre
Sabin Duchesne, agent de pastorale
Jules Dufresne, diacre
Suzanne Desrochers
Jenny Diaz Escobar
André Fortin, agent de pastorale
Jean-Noël Gagné, ptre
Rémi Gagné
Claude Gilbert
Jean-Guy Girard, ptre
Lucie Girard, agente de pastorale
Jean Grou
Napoléon Harvey, ptre
Noëlla Harvey
Jocelyne Hudon
Daniel Laliberté
Ginette Lapointe
Marie-Paule Lévesque, religieuse ndbc
Rose Lapointe-Morrier
Gérard Laverdure
Alain Lavoie, agent de pastorale
Christine Lavoie, agente de pastorale
Raymond Lebel, ptre
Renée Lepage, agente de pastorale
Jacques Lison
François Malenfant, agent de pastorale
Paulin Michaud, agent de pastorale
Christiane Moreault
Rémi Morrier, diacre
Albert Ouellet, diacre
Martin Pelchat, diacre
Frédéric Plourde, agent de pastorale
Luc Potvin, agent de pastorale
Marlène Proulx
Eugène Roy
Julia Simard
Éliane Tardif, agente de pastorale
Johanne Thériault, agente de pastorale
Martin Tremblay, agent de pastorale
Pascale Tremblay, agente de pastorale
Steeve Tremblay, agent de pastorale
Agathe Vaillancourt, agente de pastorale
Marco Veilleux
Florent Villeneuve, ptre
Sylvie Voisine, agente de pastorale